Lync 2013 : Centralized Logging Service

Le service de journalisation centralisée (Centralized Logging Service), permet de centraliser la prise de trace sur plusieurs serveurs (ou pools) Lync plutôt que la gestion au cas par cas avec l’outil OCSLogger.

Cet outil s’avert très utile lorsqu’un phénomène aléatoire non attendu est à diagnostiquer sur une infrastructure Lync d’envergure importante. Ll’utilisation de l’outil Centralized Logging Service couplé avec les remontées du monitoring par le Reporting Lync est indispensable pour un Troubleshooting efficace.

Par ce biais, nous avons une vision globale du problème : la date, l’heure, les utilisateurs et serveurs impactés pour remonter à la source du problème à l’aide ensuite de l’observateur d’évènements des serveurs. Le but de cet article étant de présenter globalement les commandes à utiliser puisqu’il n’y a pas d’interface GUI pour celui-ci.

 

Centralized Logging Service :

 

Dans un premier temps, choisir le scénario de prise de log. Les scénarios sont des Templates avec les modules adéquates de recherche activés en fonction du périmètre de la recherche.

Pour toutes les problématiques d’appels,  le scénario à préférer est IncomingAndOutgoingCall.Il est possible de créer ses propre scénario pour cela utiliser la commande New-CsClsScenario (blog pour créer un scénario customisé : http://ipfone.hu/lync-2013-centralized-logging-service-cls-scenarios/ ).  


Pour lister les template de scénarios existants utiliser la commande :

1. Get-CsClsscenario

 

Ensuite pour démarrer la prise de log à distance sur les serveurs serveur1.domaine.local et serveur2.domaine.local utiliser la commande Start-CsClsLogging et lui positionné le paramètre -Duration afin que la prise de la log se coupe automatique au bout de 3h. Le paramètre -Pool (à la place de -Computers) pour indiquer la prise de log sur l’ensemble des serveurs du pool.

2. Start-CsClsLogging -Scenario IncomingAndOutgoingCall -computers « serveur1.domaine.local », »serveur2.domaine.local » -Duration 00:03:00

 

A tout moment, il est possible d’augmenter la durée de journalisation à l’aide de la commande Update-CsClsLogging (dans notre exemple, augmenter de 1h la prise de log sur tous les serveurs activés) :

3. Update-CsClsLogging -Duration 60

 

Ou alors de couper les traces à l’aide de la commande :

4. Stop-CsClsLogging -Scenario IncomingAndOutgoingCall -Computers « serveur1.domaine.local », »serveur2.domaine.local »

 

Vérifier en affichant l’état actuel du service de journalisation à l’aide de la commande pour bien vérifier que le service a bien été arrêté :

5. Show-csClsLogging –computers « serveur1.domaine.local », »serveur2.domaine.local »

  

Ensuite pour extraire les données qui ont été récupérés, il est possible de cibler une période de temps ce qui est très utile lorsque le fichier de log fait plusieurs centaines de Mo (voir Go). Les paramètres à indiquer dans ce cas sont : -StartTime / -EndTime au format HH:MM:SS AM ou PM suivant si c’est le matin ou l’après midi. Il est tout à fait possible également de faire un extract à partir de l’adresse de l’utilisateur à l’aide du parametre –URI (avec le format sip:) ou encore sur du contenu (pour rechercher un code d’erreur) à l’aide du parametre : –SipContents

 

6. Search-CsClsLogging -OutputFilePath « C:Usersadm_broisinDesktoplogfile1.txt » -StartTime « 5/28/2014 2:00:00PM » -EndTime « 5/28/2014 2:45:00PM » -LogLevel All

 

Pour finir, ne pas oublier de supprimer le cache des données mémoire afin de ne pas surcharger la RAM de façon inutile car les données ont été déjà extraite lors de l’extraction de la commande Search-CsClsLogging :

 

7. Sync-CsClsLogging

8. Ouvrir le fichier de log avec Snooper

Il est préférable de lire les fichiers de log avec Snooper depuis un poste avec les outils d’administration Lync installé afin de ne pas solliciter les ressources des serveurs en production.

Pour ce qui est du fonctionnement, il est simple, lors du déploiement des binaires Lync, le service CLS Agent s’installe automatiquement et s’execute automatiquement au démarrage du serveur. L’agent utilise les ports 50 001, 50 002, 50 003. Ci-dessous le schéma de fonctionnement :

centralizedloggingservice.png

Pour ceux qui souhaite avoir des explications complémentaires sur le fonctionnement de cet outil je vous conseil cet article : http://www.mylynclab.com/2013/04/lync-2013-centralised-logging-deep-dive.html

ou encore le Technet : http://technet.microsoft.com/en-us/library/jj688145.aspx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *